Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Inauguration du projet d’architecture – sculpture en terre céramique “Abri”

28 juin/18:00 CEST

Texte et photos réalisés par Vincent Bellanger, Médiateur-Céramiste au Musée départemental de la poterie Normande de Ger

“Le projet artistique d’architecture-sculpture « Abri » est actuellement en cours à l’école primaire publique des Deux Vallées de Juvigny-le-Tertre dans la commune nouvelle de Juvigny les Vallées (50520) dans le département de la Manche en Normandie (45 km du Mont Saint-Michel).

Ce projet, porté par le Conseil départemental de la Manche, a été initié et écrit par Vincent Bellanger, céramiste indépendant et maître d’œuvre du projet.

Le musée de la poterie normande de Ger et centre de promotion céramique assure la maîtrise d’ouvrage et l’accueil des enfants. Le musée, site du Conseil départemental de la Manche fait parti du réseau des sites et musées du département de la Manche.

« Abri » est financé par plusieurs partenaires :

–  la DRAC Normandie grâce à l’appel à projet « Jumelages-résidences d’artistes en éducation artistique, culturelle et numérique ».

– l’association des parents d’élèves (APE) de l’école des Deux Vallées de Juvigny-le-Tertre.

– la commune de Juvigny les Vallées où se trouve l’école.

L’objectif du projet est de réaliser avec l’ensemble des enfants du CP au CM2 soit 95 élèves, une architecture-sculpture en terre crue fibrée ornée de céramiques dans la cour de leur école. L’idée est d’interpeller les enfants sur la notion essentielle de l’abri comme protection, que ce soit pour l’homme, pour les animaux ou encore pour le matériel et les matières premières. La problématique du manque d’abris dans la question migratoire et notamment l’architecture d’urgence est un point qui a aussi été abordé avec eux. Les enfants ont été amenés à dessiner puis à façonner l’argile que ce soit pour la réalisation des maquettes, pour le façonnage des céramiques et pour la préparation et l’application du mélange terre-paille. Ils ont été sensibilisés à l’écoconstruction par le biais de l’utilisation de matériaux locaux et naturels puisque l’argile provient de mon terrain personnel à Bellefontaine (soit environ 2,5 km de l’école) et la paille de blé provient du village de Juvigny le Tertre. Avec ce même matériau qu’est la terre, nous avons réalisé à la fois les maquettes architecturales, les céramiques ornementales (utilisation d’argiles de grès) et les murs de l’abri. L’idée est aussi de promouvoir l’utilisation de la terre crue et cuite comme matériau de construction et de création.

Au début de l’aventure, j’ai présenté le projet à l’ensemble des enfants en leur parlant de notions chères à Yona Friedman, architecte et philosophe français d’origine hongroise qui sont, « l’autoplanification » et « l’autoconstruction ». Partageant moi-même ces idées, soit, partir du principe que l’utilisateur ou l’habitant est le mieux placé pour concevoir à la fois les dessins et les plans de son futur habitat et également assurer lui-même la construction. C’est pourquoi, les enfants ont travaillé dès le départ sur le choix de la forme de leur abri. Ils ont donc réalisé des dessins en imaginant  cet abri. La seule contrainte était de prévoir dans la construction une partie « observatoire » concrétisée sur l’abri par un dôme en plexiglas. Par groupes de 3, les élèves ont ensuite réalisé des maquettes en argile fibrée avec des insertions d’éléments recyclés (bouchons plastiques, capsules, bouteilles, rouleaux de papier toilette, etc.).

Plusieurs travaux d’architectes, d’artistes et de particuliers leur ont été montrés lors de la présentation du projet, comme par exemple les créations d’Abeer Seikaly, de Niki de Saint Phalle, de Tadashi Kawamata, d’Evelyne Adam, de Nader Khalili, d’Antti Lovag, de Chanéac, de Pascal Häusermann, d’Olivier Seguin, de Franz Volhard, et bien d’autres. Ils ont également visionné des images d’abris animaux comme des termitières (habitat en terre) d’Australie, des nids d’oiseaux en terre-herbe, des terriers de marmottes, etc., ou encore des abris pour le stockage des matières premières ou la protection de matériel comme les granges à foins, le toit au-dessus du four à pain, etc., ainsi que le patrimoine bâti en terre du département. L’objectif de ces visionnages étaient d’ouvrir les enfants sur les différents types d’abris qui existent, ces architectures omniprésentes dans leur environnement. La thématique de l’abri, très large, m’a permis de facilement étayer mes propos avec des illustrations. Il faut savoir que les enfants liés au projet sont âgés de 5 à 10 ans.

                           

 

 

 

 

 

 

Présentation du projet aux enfants et découverte                    Préparation de la terre fibrée (argile + papier toilette)                             Fabrication des maquettes architecturales en terre fibrée

                       de la matière argile avec Vincent Bellanger;                                               pour la fabrication des maquettes ;                                 et objets divers recyclés avec les animateurs du musée ; novembre 2018

                                                     octobre 2018.                                                                         octobre 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maquette définitive. J’ai essayé de faire une synthèse de l’ensemble des maquettes des enfants. Nous sommes arrivés sur la forme d’un demi-ovoïde.

 

 

 

 

 

L’ensemble des enfants se sont rendus à plusieurs reprises au musée de la poterie normande et centre de promotion céramique de Ger pour réaliser l’ensemble des 800 céramiques architecturales en grès et pour découvrir comment fonctionnait ce site potier entre le XV et le XXème siècle. Barbara Laigle, animatrice et médiatrice au musée leur a notamment présenté comment les potiers extrayaient la terre dans les carrières à l’époque, soit à peu près de la même manière que je l’ai fait pour le projet, pelle, pioche, râteau et brouette …

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 Environ 800 céramiques ont été façonnées par les enfants au musée de la poterie de Ger. Les formes reprennent la géométrie de chacune des maquettes.

Le décor de surface était libre, des dessins figuratifs ou abstraits ont été gravés. Nous avons utilisé des terres à grès de couleurs qui ont été cuites à une température de 1260°C de manière à les rendre non gélives. Ces dernières seront en partie scellées sur le gobetis (enduit d’accroche) sur l’abri.

 

 

 

 

 

 

 

 

Construction de l’ossature en acier dans la cour de l’école avec Christian, Kee-Tea, Bertille et moi-même. Avril 2019.

 

 

 

 

 

 

 

               Pose de la trame d’accroche en grillage à poule galvanisée pour la future application du mélange terre-paille et mise en oeuvre de ce dernier avec les enfants ; avril et mai 2019.

 

 

 

 

 

 

 

 

Préparation et pose du gobetis (enduit d’accroche) terre argileuse, chaux, sable et paille hachée. Mai 2019

 

 

 

 

 

 

Scellage des céramiques ornementales sur l’enduit d’accroche – mai 2019

Le scellage des céramiques est actuellement en cours. Il s’agira ensuite de poser l’enduit final de protection en slalomant à travers les différents volumes puis les 3 dômes en plexiglas. L’objectif est de terminer les travaux pour la mi-juin. Lorsque la pièce sera terminée, les enfants auront alors tous les éléments visuels définitifs pour choisir un nom à leur abri !

 

 

Un grand merci à toutes les personnes qui sont intervenues sur le projet depuis le début, soit, l’équipe enseignante de l’école, l’équipe du musée de la poterie de Ger, Kee-Tea Rha (céramiste), Elisabeth Denis (stagiaire du Pôle Céramique Normandie), Bertille Raou-Bouvier (étudiante en art à l’ésam Caen/Cherbourg), Christian Paris, Jean-Pierre Beauvais, l’association des parents d’élèves de l’école, les parents d’élèves, les agents communaux de Juvigny les Vallées, le personnel de l’école, la DRAC Normandie, L’Académie de Caen, la commune de Juvigny les Vallées, le Conseil départemental de la Manche et bien sûr l’ensemble des enfants du site élémentaire de l’école des Deux Vallées pour leur enthousiasme et leur bonne humeur tout au long du projet.

Rendez-vous donc le vendredi 28 juin à 18H00 dans la cour de l’Ecole des Deux Vallées de Juvigny le Tertre pour la découverte et l’inauguration de cette architecture-sculpture collective. Les dessins préparatoires des enfants, les maquettes, les photos et les vidéos retraçant le projet seront exposés. À cette occasion, l’APE organise une soirée avec repas. Réservation des repas auprès de M. Benoît Lehodey, président de l’APE au 06 69 05 06 45.”

Pour tous renseignements complémentaires : musee.ger@manche.fr

Détails

Date :
28 juin
Heure :
18:00
Catégorie d’Évènement:

Lieu

Ecole des deux Vallées
Rue de Fronton
Juvigny-Les-Vallées, Normandie 50520 France
+ Google Map